La Corse - un paradis dans la méditerranée Français  

Golfe de Porto

Le golfe de Porto avec la Calanche

> Plus de photos du golfe de Porto  

 

Le golfe de Porto est du point de vue du paysage sûrement le plus beau, que la Corse ait à proposer. Ce n´est pas pour rien que la région appartient, depuis 1983, aux héritiers mondiaux de la nature de l'UNESCO! Le golfe rocheux et escarpé propose de petites plages et baies de graviers. La Calanche fait partie des highlights de la Corse, où des rochers rouge-orange à forme étrange s'élèvent en hauteur.  De nombreuses excursions près de la côte sont possibles. C'est très à conseiller sur le Capu Rossu, où une tour à toiture ronde sur une hauteur de plus de 300 m trône presque verticalement sur la mer. Des bateaux d´excursion sont proposés à la réserve naturelle de Scandola. Porto dispose d´une excellente infrastructure touristique. Il y a plusieurs terrains de camping, beaucoup d´hotels et restaurants et deux petits supermarchés. On peut passer ici merveilleusement toutes ses vacances.

 

 


Le golfe de Porto sur une carte plus grande

 

Karte Golf von Porto

Carte du golfe de Porto

 

Cette carte est une coupure de la carte “world mapping project Corse”. REISE KNOW-HOW, édition Peter Rump GmbH

Le golfe de Girolata

Corse GirolataOn part du nord du golfe de Porto, on traverse les cols de la Palmarella et de la Croix sur la D81 sinueuse mais cependant en grande partie bien aménagée. Toujours on voit en bas le golfe de Girolata. Le petit village est accessible uniquement à pied ou en bateau. Du col de la Croix, un chemin bien marqué mène en une bonne 1,5 heure au village de Girolata.

 

En saison, on devrait éviter l´heure du déjeuner, parce qu´alors les bateaux d´excursion de Porto, Calvi et Ajaccio envahissent le village et les touristes inondent

la plage et les restaurants. L´après-midi, le calme revient alors. Au-dessus du village se trouve une tour génoise, qui est retenue par un mur de défense (pareil qu`à Campomoro). Malheureusement, le lieu est privé et c´est pourquoi il ne propose que de beaux motifs photographiques de l´extérieur.

Porto

Porto

Porto est – comme le nom le dit déjà – le village principal du Golfe et se trouve à l´embouchure du fleuve du même nom, où l´en trouve de beaux lieux de baignade.

Si on renonce une fois à la belle position sensationnelle, Porto n'est en principe pas un bel endroit. Il est divisé en deux. Dans la partie arrière, se trouvent deux supermarchés et trois terrains de camping. Des hotels ne manquent pas ici et on a un grand choix à un prix correct. On y trouve des petits magasins et des boutiques et, bien-sûr aussi une station d´essence. Une impasse longue de plus d´un kilomètre lie l´arrière à la partie avant. En bas à la mer, se suit un hôtel et un restaurant l´un après l´autre. Mais ça ne dégrade pas l'atmosphère agréable. Sur la grande place devant l'aquarium, les amoureux attendent tous les soirs le coucher de soleil extraordinaire ! Tout est surpassé par la tour génoise qui repose sur le rocher rouge. Il n'y a pas de vieux noyau de village, et ainsi la tour reste l'unique témoignage du temps passé. Porto était jadis le port de Ota, un petit village derrière les montagnes, mais celui-ci a perdu entre-temps l´importance de son rang.

Plage de PortoLa plage de graviers de Porto est surveillée en saison. Cela a aussi sa raison : La profondeur de l´eau augmente vite et par vent correspondant, il y a aussi vite un vrai ressac. Si le drapeau rouge est levé, alors la baignade est interdite! Il y a des plages favorables à la famille au nord- et au côté sud du golfe (voir là-bas).

A la fin du sud de la plage, on trouve de beaux rochers à grimper. Ici on peut avoir tous les degrés de difficultés de 3 – 7+. Après chaque itinéraire, on peut se rafraîchir à la mer. Derrière la plage, le camping sauvage derrière les eucalyptus sont interdits depuis de longues années déjà. C´est régulièrement contrôlé! Pour cela, on trouve au Camping municipal des endroits ombragés.

Au port, il y a plusieurs écoles de plongée. D´ici partent aussi des bateaux d´excursions pour un tour du golfe et à la réserve naturelle de Scandola.

 

Tour génoise de PortoLa tour génoise a – et c´est une particularité – un plan carré.  Ainsi, il était classé faussement le plus souvent du temps pisan.  Mais en fait, elle a été construite en 1551. La tour peut être visitée. A l´intérieur, il y a une exposition sur la Torregiana, la fixation de la côte à l'époque des Génois. La visibilité de la plate-forme de vue en bas du village, sur la plage et sur le golfe est fortement à conseiller, surtout peu avant le coucher du soleil. La tour est ouverte d´avril jusqu´à fin septembre de 11h00-19h00, juillet/août de 9h00-21h00. L´entrée coûte 2,50 €, en combinaison avec l´aquarium 6,50 €.

Dans le prix est compris aussi la visite du petit musée (Musée de la Bruyère) au-dessous de la tour. Il montre dans une petite pièce, comment on produit entre autre des têtes de pipes en bois de racine très dure des arbres de landes.

PortoAquarium de la Poudière montre dans une douzaine de bassins beaucoup d´habitants de la mer Méditerranée. Parmi eux il y a des muraines, des roussettes, des langoustes, du homard, des araignées de mer, des squilles, des perches et d´autres séries de poissons. Les planches d'instruction sont malheureusement peu favorables. L´aquarium est soi-disant ouvert toute l´année, mais nous l´avons trouvé fermer en mars. Entrée : 5,50 €, en combinaison avec la tour génoise 6,50 €.

 

 

Partie nord du Golfe

On va de Porto sur la D81 en direction de Calvi, ainsi on a de la route une vue magnifique en bas sur Porto et la plage. Après 5 km une route (D724) mène à 1,5 km à la plage de Bussaglia. Avant on traverse un magnifique endroit étroit, d´où l´on peut voir toute la plage.

 

Plage de BussagliaLa très belle plage de graviers de Bussaglia est cernée des deux côtés par des rochers raides. Au sud, il y a des rochers à escalader. Une petite grotte est aussi existante. Les rochers de granit rouge se mélangent ici très bien avec la roche verte. La vue du Capu d´Ortu, la montage de Porto, est impressionnante. En saison, deux restaurants sur la plage sont ouverts et des pédalos, des kajaks et des planches de surf sont à louer.

 

De retour sur la D81, on atteint après 8 sinueux kilomètres, le village de Partinello. Là-bas la D324 mène, en presque 3 km, à la jolie baie de Caspiu en bas.  Deux locaux s'occupent du bien-être pendant la saison.

 

Plage de GratelleOn trouve la dernière possibilité de baignade au-dessous d´Osani. De Partinello, ce sont encore 8 km, ensuite on tourne à gauche la D424, traverse Osani et atteint après 5 km la plage de Gratelle. C´est sans doute la plage la plus adaptée pour les enfants du côté nord et en raison de son orientation vers le sud-est les vagues sont ici en général moins hautes que sur les autres plages. Il existe un local sur la plage. Environ 500 m après la plage, se trouve le Camping e Gratelle, qui est ouvert de juin à septembre. Comme il se situe en pente, les places sont plutôt idéales pour de petites tentes.

 

De retour sur la D81, on atteint au-dessus de Osani le col de la Croix (Bocca a Croce). Ceci est un point final idéal pour les randonnées ou bien en bas à Girolata sans voiture ou alors dans les hauteurs à Punta Castellacciu. Après Girolata, on a besoin de 1,5 h. Le chemin est bien indiqué et n´est pas à manquer. A l´heure du déjeuner le village de Girolata est complètement bondé avec sa tour génoise, car de nombreux bateaux d´excursion amènent les touristes ici pour le repas de midi.

 

Punta CastellacciuPlus calme et impressionnant est la randonnée en haut à Punta Castellacciu (585 m) et éventuellement plus loin sur le Monte Senino (618 m). Au sommet, il y a encore des restes d´une cité préhistorique existant. La vue sur le Golfe de Porto et sur le golfe de Girolata est grandiose! La deuxième partie de la randonnée est très raide et pas adaptée pour les enfants.

 

La réserve naturelle de Scandola ne peut être visitée qu´en bateau. On le prend soit de Calvi ou alors de Porto. L´excursion n´est pas donnée mais elle en vaut absolument la peine. La péninsule a été mise sous protection particulière déjà en 1975. Ici nichent les derniers couples de balbuzards. Les phoques-moine, qui vivaient aussi ici dans la Grotte de Veaux Marins près de Calvi ont disparu.

 

Sous le niveau de la mer, la faune doit être particulièrement riche en tous genres. C´est pourquoi certains bateaux d´excursion disposent d´un fond en verre, mais on ne reconnait pas grand-chose pendant le voyage.

 

La D81 mène sur le col de Palmarella en bas après Galéria (voir là-bas).

La partie sud du golfe

Calanche de PianaLe chemin, entre Porto et Piana et de Piana direction Capu Rossu, fait partie des plus beaux chemins de la Corse!

 

De Porto, on prend la D81 en direction de Piana. 600 m après le pont à Porto, une route part à droite à la plage de Porto. Aux prochains kilomètres vers Piana, on a encore et toujours une vue magnifique de Porto. En chemin, on passe à une belle fontaine, où des gens remplissent souvent leur bouteille d´eau. La route monte constamment et mène aussi à deux virages pointus étroits.

 

Calanche de Piana - CorsePeu avant que l´on atteigne la Calanche (7 km à partir du pont de Porto), on gare la voiture dans un virage fort à gauche. Un rocher, qui a la forme d´une tête de chien, marque le point de départ d´une randonnée très riche au Château. En saison, la masse afflue véritablement sur le beau point de vue, mais on a besoin de seulement 40 minutes aller/retour. Néanmoins, ce n´est pas une promenade et le chemin n´est pas vraiment adapté pour les flipflops. Du point de vue, on a une belle vue sur le golfe de Porto. Près du Château il s´agit du bloc rocheux disposé. Ici des hameçons de forage conviennent pour le grimpeur. Cependant les itinéraires nous semblent être difficiles.

 

Enfin, la D81 mène à travers la Calanche. Il n´y pas de mots pour décrire la beauté de cette région. On ne balancerait que des superlatifs. Les rochers en granit rouge, rongés par le vent et le temps dépassent dans le ciel et ont toutes les formes possibles. Le contraste du maquis vert et le bleu profond de la mer est incroyablement beau. Il y a suffisamment des motifs de photo ici. Il est opportun, de déposer le véhicule devant la Calanche, au milieu ou après et explorer le paysage à pied. Le troncon de route à travers la Calanche n´est long que de 1,5 km. Près des Rochers Bleus (pourquoi ca doit être bleu,  ce n'est pas clair pour moi), il y a un stand de snack, où on peut acheter aussi des souvenirs.

Coeur de la CalancheLe motif photographique préféré est le trou en forme de Coeur, que le coucher du soleil n´attire pas seulement que les amoureux. Des bus de voyage font aussi une courte halte ici. On apercoit le rocher avec le coeur sur le chemin droit après que la route ait mené entre le rocher à travers le côté droit. En dessous le ruisseau de Dardo bruisse, s´il n´est pas encore desséché.

Le Moulin, direction Piana un peu plus loin, est une propriété privée. Jadis, des boissons ont été servies ici. Près du Moulin un petit barrage en béton a été construit. Là-bas le Dardo est de temps en temps retenu pour un petit lac. Du pont de la route, on peut descendre au ruisseau et de là, aussi longtemps que l´eau coule, prendre une baignade.

Le Dardo est très apprécié des fans de Canyoning. Qui a les équipements correspondants et le savoir-faire, peut suivre le fleuve jusqu´en bas à la mer, se faire chercher par un bateau et se laisser conduire vers Porto. Il y a plus d´infos là-dessus ici.

Une autre randonnée commence près de la place de football, juste avant Piana. Le chemin traverse tout de suite derrière le terrain le ruisseau de Dardo et se divise après. A droite, il mène en 2,5 h à Capu d´Oro (1294 m) avec un panorama incroyable, à gauche on va sur l´ancien chemin des mules de Piana – Ota haut au-delà de la route à travers la Calanche. La vue est unique! De bonnes chaussures sont à recommander. Le chemin du retour mène alors le long de la route. Pour le petit tour de randonnée, on a besoin de 1,5 h.

 

Village de PianaPiana doit, affirme du moins un panneau à l´entrée du village, appartenir à l´un des plus beaux villages de toute la France. C´est peut-être un peu exagéré, mais le site est unique. En outre, c´est beaucoup plus calme à Piana que dans le port, et ici, en plus, on mange distinctement mieux. Pour dormir, nous conseillons l´hotel Scandola. De chacune de leur chambre on a une vue magnifique sur le Golfe jusqu´au Monte Senino de l´autre côté. Pour manger, on a le choix entre la Voûte ou le Casanova. Les deux nous ont déjà plusieurs fois convaincu.

Après manger, on flâne à travers les ruelles et regarde avec étonnement le clocher bien éclairé.

Au-dessus de Piana se trouve un point de vue merveilleux que l'on atteint facilement en voiture : Vis à vis de l'hôtel de Scandola mène une route vers le Belvédère de Saliccio sur lequel s'élève une grande antenne. De là on apprécie une vue merveilleuse sur tout le golfe de Porto.

 

Baie et plage de FicajolaDe Piana la D824 mène, une belle route panoramique, à d´autres plages. On a à peine traversé le hameau de Vistale, la D624 très étroite et sinueuse tourne à droite à la baie de Ficajola. Celle-ci se termine après 4 km sur une grande place de parking, qui est en été le plus souvent complètement débordé. A pied, on a besoin à partir d´ici seulement 5 minutes jusqu´ à la baie magnifique enfermée des deux côtés par des rochers hauts et le maquis envahi. La plage est en partie caillouteuse, en partie sablonneuse, l´eau limpide. Quelques minuscules refuges de pierre sont là. Un petit ruisseau trouve le chemin de la vallée en bas jusqu'à la plage, cependant s'ensable là-bas. Dans cette baie, on pourrait tourner un bon film de pirates. Le trésor serait alors sûrement caché dans une des deux grottes dans la partie arrière de la plage. Mais malheureusement, ca ne sent pas la richesse là-bas, plutôt des besoins humains. Des plongeurs trouvent sur les deux côtés de la baie de jolis rochers.

 

Golfe de PortoLa D824 mène plus loin vers l´ouest, toujours haut sur la mer. La vue sur le golfe de Porto est unique, surtout au printemps, quand les sommets de plus de 2000 mètres d´altitude en fond sont encore couverts de neige.

 

A un point de la route (3,2 km après le detour de Ficajola) où le panorama est particulièrement beau, on trouve un tableau informatif, qui donne les noms des différents sommets, villages et baies.

 

Vue du Capu RossuDeux kilomètres plus loin, une place de parking se trouve sur le côté droit avec un stand de snack. Ici commence la randonnée à la tour génoise sur le Capu Rossu, qui se limite de Porto au sud. Cette randonnée appartient à la plus belle de Corse et ne devrait pas être manquée. La tour sur ces 331 m de hauteur, péninsule en pente raide, on peut y entrer par l´escalier extérieur et on arrive ainsi sur un autre escalier dans l'intérieur sur la plate-forme de vue. De la place de parking, le chemin bien marqué mène d´abord en bas sur la selle et après dans un arc du sud en haut. De l´est un chemin plus loin, plus raide et rocheux mène directement en haut. Aller et retour on a besoin de 3,5 h. Attention, pas d´ombres, c´est pourquoi se mettre en route le matin ou tard dans l´après-midi.

 

On continue la route, on atteint la plage d'Arone, qui se trouve entre le golfe de Porto et le golfe de Sagone. La baie est merveilleuse et dispose d´une plage de sable large et favorable à la famille. Le terrain de camping plage d'Arone est très apprécié, mais on a ici, à 12 km de Piana et encore plus éloigné de Porto, sa tranquillité. Ici, avec le sous-marin Casabianda dont la tour est exposée sur la Place Nicolas à Bastia, le 6 février 1943 des armes ont été apportées pour les combattants de résistance corses.

 

L'arrière-pays

 

De Porto deux routes mènent à la vallée en haut. Sur la large D84, on monte sur la gorge de Spelunca directe vers Evisa. L´étroite D124, qui mène à travers le village d´Ota, est passionnante.

 

Ota colle véritablement à la pente du Capu d'Ota et est menacé par une boule de roche, qui risque à chaque instant de s´effondrer. Mais la situation n´est pas si dramatique. D´après la légende, les habitants du village ont de justesse pu détourner le malheur. Ainsi jadis, le diable en personne doit avoir tenu un troupeau de moutons sur les pâturages derrière le Capu d'Ota. Les habitants du village ont volé de temps en temps un mouton du troupeau. Comme le diable avait l´air de ne rien remarquer, les vols ont augmenté. Un jour, les gens ont remarqué, comment le diable commencait à travailler la pointe de la montagne. Il frappait une boule provenant du rocher et au village on craignait que les maisons enterreraient les gens en-dessous. Ils demandaient au diable, pourquoi il faisait ca. là-dessus celui-ci disait : ”si vous voulez mes moutons, alors votre village doit être détruit.” Après cela, les gens ont rendu à Lucifer les animaux au complet et celui-ci a cessé avec le travail du sommet de la montagne. Mais encore aujourd´hui, il rappelle aux gens les mauvaises actions d´antan.

 

Pont génois de OtaDerrière Ota, la D124 mène  en bas à la vallée et traverse là-bas le ruisseau de Lonca et d´Aitone. Après le confluent les eaux s´appellent alors Porto. Un peu en-dessous des deux ponts sur la route, tend un pont du temps génois dans un bel arc de la rivière. Qui souhaite s´y baigner, suit l´un des deux ruisseaux vers le fleuve ou se baigne directement sous le pont génois.

 

A travers la gorge de Spelunca, un chemin touristique mène, par lequel on arrive en env. 1,5 km, à un autre pont génois. Ensuite, le chemin monte raide et mène jusque Evisa. Qui souhaite plus confortable et dispose de plus de deux voitures, gare l´une en bas près des deux ponts, part avec l´autre voiture en haut vers Evisa (Point de départ est le cimetière à l´Ouest) et fait la randonnée de là vers le bas.

 

La route monte après encore et se jette dans la D84, qui mène vers Evisa. Marignana est ainsi contourné. Encore et toujours des vues spectaculaires s´ouvrent dans la profondeur. En fait, la gorge qu'on voit ici, n´est pas la gorge de Spelunca, mais plutôt celle de Tavulella, qui se jette plus loin en bas dans le Spelunca.

 

EvisaEvisa, déjà situé à 850 m, est connu pour ses marrons. Ici se déroule tous les ans en novembre la fête des marrons. Chez les randonneurs, Evisa est très aimé, parce que d´un côté, Evisa est un lieu d´étape de Mare e Monti et d´autre part, finit – ou commence – ici le Mare a Mare nord, qui traverse l´île de l´est vers l´ouest. Par conséquent, il y a ici aussi plusieurs hotels simples et, au-dessus du village, un terrain de camping.

 

De Evisa ca continue jusqu'au plus haut col de la route de la Corse, le Col de Vergio. On a aussi la possibilité de partir  sur la D70 par Cristinacce le Col de Sevi (1101 m) vers Vico et ainsi dans l´arrière-pays du golfe de Sagone.

 

En chemin au Col de Vergio on va par la Forêt d´Aitone, où même en hiver  un domaine de ski de fond est ouvert! En plein été aussi, c´est agréablement frais dans la forêt de pins de Laricio. Encore plus fraîche est la baignade dans l´eau des “piscines d´Aitone”. Un panneau interdit certes la baignade depuis quelques années, pourtant les bassins sont si connus que ca n´intéresse personne.

 

Enfin on atteint le Col de Vergio (1478 m), sur lequel une puissante statue du Christ se trouve. A l´Est se trouve la haute vallée de Niolo (voir là-bas). Un peu en bas du col, le sentier de grande randonnée GR20 passe, qui croise ici le Mare a Mare. En hiver, on peut même skier sur le col. Un hotel se trouve à presque 2 km au-dessous du col. Ici on voit aussi les remontées mécaniques de la station de ski.

 

Corsica Ferries

 

Camping au bord de la mer en Corse

 

Camping U Farniente Bonifacio

 

Camping La Pinède Calvi

 

Camping Les Castors Calvi Corse Toboggan

 

Camping Calvi

 

 

La Corse

 

Reise Know How

 

 

Corsica Ferries