La Corse - un paradis dans la méditerranée Français  

Propriano et le golfe de Valinco

Golfe de Valinco

> Filitosa > Excursion en Zodiac 6CV
> Plus de photos du golfe de Valinco  

Nos résidences préférés dans le Golfe de Valinco

Résidence Arco Plage Corse du Sud      

 

Avec ses nombreuses plages magnifiques ainsi que ses baies, petites et grandes, le golf de Valinco est une destination de vacances idéale pour les familles. Les plages adaptées aux enfants sont bien atteignables. Mais le golf de Valinco n’est pas seulement intéressant pour les  touristes balnéaires. De nombreuses trouvailles préhistoriques démontrent que la région était anciennement densément peuplée. Le lieu de fouilles de Filitosa nous présente ici l’établissement préhistorique le plus considérable de la Corse. De nombreux menhirs magnifiquement travaillés nous regardent droit dans les yeux. Ils ont 3000 ans !

 

 


Corse auf einer größeren Karte anzeigen

 

Carte du golfe de Valinco

Care du golfe de Valinco

 

Cette carte est une coupure de la carte “world mapping project Corse”. REISE KNOW-HOW, édition Peter Rump GmbH

Propriano (corse Prupià)

Propriano CorseL’endroit entre les embouchures du Rizzanèse et du Baraci à la fin du golfe est exceptionnel. Le lieu agité pendant la saison dispose d’un plaisant mille à flâner malheureusement non sans voiture le long du port de yachts. On y rencontre de nombreux cafés, restaurants et boutiques. Une rangée de maisons derrière, l’image est déjà changée. Cette partie de Propriano fait une impression  grise et triste. Des ferrys de la SNCM et de la CMN en provenance de Marseille mettent le cap sur Propriano. Pendant la saison même des correspondances en direction de Porto-Torres (Sardaigne) sont maintenues.

 

Histoire

Au deuxième siècle av. J.-Chr., la ville portuaire antique de Pauca se situait à l’endroit du Propriano actuel. En été 2009, lors de travaux de construction dans le quartier de Quatrina, 65 tombes de l’Antiquité  ont été découvertes et déterrées. Au Moyen-âge, premièrement Pise et ensuite Gênes ont dominé l’île et ainsi aussi le golf de Valinco. En raison de l’épidémie de malaria sur la zone côtière, Propriano n’est jamais devenu une vraie grande ville et vivotait une existence modeste en tant que  lieu de pêche et de port dans l'arrière-pays. Il n’est pas resté de débris d’éventuelles fortifications génoises.

 

Propriano golfe de Valinco CorseAu début du 20ème siècle, le petit port de commerce fût massivement agrandi, ce qui permit à Propriano de s’agrandir. La poussée d’accroissement suivante a suivi environ 50 ans plus tard avec le développement du tourisme moderne. Les plages autour de Propriano étaient déjà anciennement appréciées des voyageurs de la terre ferme. Le règlement de la circulation à travers la localité exige l’accoutumance. Sinon, Propriano offre tout ce qu’exigent des vacances.

 

Partie du nord du golfe de Valinco

tour génoise Capu Neru

Le Capu Neru fait frontière au golf de Valinco au nord. Une tour génoise encore bien entretenue trône sur la langue de terre. Cette tour est atteignable en 20 minutes à pieds. Pour les grimpeurs, il est possible d’atteindre une entrée sur une hauteur de 4 mètres et d’ainsi parvenir à l’intérieur de la tour et ensuite sur une plateforme panoramique. La description de cette excursion se trouve dans la partie « excursions ».

 

La baie de Cupabia est magnifique avec sa plage de sable fin. Une ruelle de 3 kilomètres mène à un parking depuis la D155. La plage se trouve juste derrière. Il s’y trouve également une place de camping.

 

Depuis Serra-di-Ferro, on jouit d’une vue magnifique sur la vallée fertile du Tavaro et sur le golf de Valinco.

 

Porto-Pollo se situe au nord du bout du golf de Valinco. Le petit village pêcheur ne se réveille qu’en haute saison. En-dehors de cette saison, il ne s’y passe quasi rien. La plage est plate et de nombreux bateaux y sont ancrés. Outre quelques hôtels, on y trouve une place de camping, quelques restaurants et bar snacks.

 

Dolmen A Tola di u TurmentuLe magnifique dolmen A Tola di u Turmentu se situe sur une petite colline dans la vallée de Tavaro. Sa plaque horizontale mesure 1,8 mètre sur 1,2 mètre et fait 30 cm d’épaisseur. D’autres plaques se trouvent dans sa proximité et on suppose que d’autres dolmens se trouvaient à cet endroit  anciennement.

Accès : en provenance de Propriano, premièrement prendre la N196 direction Olmeto, ensuite la D157 en direction de Porto-Pollo. Juste après le pont étroit de Tavaro, on prend à droite sur la D757 et 250m plus loin, on bifurque à gauche sur la D335 en direction de Pietra-Rossa. Après 600 mètres, une rue étroite tourne à droite. Une hydrante rouge se trouve au bord. On peut stationner la voiture au bord de la route et suit la route étroite pendant 500 mètres. Sur le côté gauche, il se trouve une piste qui est barrée par une porte. Une échelle de métal permet de grimper cet obstacle sur la droite. On suit la piste qui monte légèrement  sur un kilomètre. On atteint presque le but après avoir passé à côté de grands cactus de figues sur le côté droit. Après un virage à droite, la piste s’élargit en une place. On atteint le dolmen. Il faut compter 20 minutes pour le chemin.

 

FilitosaFilitosa est le lieu de découverte préhistorique le plus célèbre de Corse et est connu dans le monde entier grâce à sa signification. En l’an 1946, le propriétaire de l’établissement de Filitosa, Charles-Antoine Cesari tomba sur plusieurs menhirs au pied de la colline de Filitosa. Il découvrit également d’extrêmement vieux débris  de constructions de pierre sur une saillie montagneuse.

M. Lamotte, archiviste principal de Corse confirma l’importante signification de cette découverte. Roger Grosjean, archéologue du CNRS (centre national de recherche) commença la recherche systématique à Filitosa en tant que délégué de la Corse avec le soutien permanent et l’aide de Seigneur Cesari. Pour les germanophones, il existe un petit guide qui illustre la vie de la préhistoire à Filitosa. La visite de l’établissement coûte 6 euros et en vaut absolument la peine.

Accès : après la traversée du Tavar, il faut bifurquer à gauche sur la D57 (bien indiqué).

 

Olmeto-Plage AbartelloOlmeto-Plage/Abartello ne se situe pas en-dessous d’Olmeto comme le nom pourrait l’indiquer mais plus à l’ouest. A cet endroit débute- ou termine- la plage de 3 kilomètres de l’embouchure du Tavaro. Au bord de la route, il y a, en plus, plusieurs petites baies de sable. Cela a comme conséquence que la plage d’Olmeto soit devenue un nid touristique avec des maisons et appartements de vacances. Au nord-ouest de cet endroit, sur une colline, s’élèvent les ruines de la tour génoise de Micalona.

 

Castello di CuntorbaLe joli château toréen datant de l’époque du bronze, Castello die Cuntorba, est presque inconnu. Il appartient avec Araghju, Tappa et Cucuruzzu aux plus grands châteaux de l’île. La situation en-dessus du golf de Valinco est unique. Le château est entouré d’un mur de 94 mètres de long et en moyenne de 2.5 mètres de large. L’entrée se trouve à l’est. Le monument central consiste en une pièce primaire d’un diamètre de 4 mètres. Un long couloir de 8 mètres conduit à la pièce principale, la dite Torra. Une vieille pierre de moulin fût découverte à cet endroit.

Le Castellu ressemble à un nuraghe sarde d’après son architecture. De nombreux débris d’huttes ont été découverts dans les environs de ce Castellu.  L’établissement a été dégagé par Joseph Cesari.

Accès : Depuis la D157, une route étroite mène vers le haut (panneau « les balcons du Valinco » et «  les bergeries du Valinco »). Après 1,3 kilomètres, on gare la voiture (panneau « Autreman »sur la gauche) et suit la piste qui conduit sur un petit coteau. (30 mètres devant le panneau Autreman et immédiatement devant le village de vacances avec bungalows en bois sur la gauche). 2 colonnes de pierre marquent l’entrée vers le lieu de trouvailles.

 

plage de la CalancaPlage de Calanca : Si l’on suit la route côtière D157 plus loin en direction de Propriano, on a toujours la possibilité de bifurquer en direction des magnifiques baies de sable. La baie en-dessous de la tour génoise de Calanca est spécialement digne d’être mentionnée, mais elle est malheureusement privée et ne peut être visitée. Pour accéder à la plage de Calanca, on bifurque à droite en direction de la tour génoise (Tour de Calanca), passe à côté de celle-ci et atteint un grand parking avec un terrain de football. Pendant la saison, un petit bar snack prend soin du bien-être corporel.

 

Menhir Santa NariaSanta Naria, le plus grand menhir de Corse n’est mentionné dans aucun guide allemand et est malgré cela trouvable sans trop grande peine! Du haut de ses 3,74 mètres, il pourrait nous regarder d’en-haut, ce qui lui n’est néanmoins pas possible. Il est inconfortablement couché sur le côté, la tête légèrement penchée et dirigée contre le bas. Sa grimace nous prouve son inconfort. On reconnaît une longue épée sur le buste. Roger Grosjean l’a daté en vertu de l’arme de l’an 1350 avant J.-Chr. Le menhir a été découvert par des chasseurs en l’an 1973. Il était couché heureusement le visage contre-terre, ce qui l’a protégé de l’effritement. On reconnaît l’indication de la colonne vertébrale et des épaules au dos.

Accès : Rouler 700 mètres depuis la bifurcation en direction de Porto-Pollo sur la N196 en direction de Propriano. Ensuite tourner à gauche sur une rue étroite (panneau : quartier Canna et Piatana). Il faut suivre cette route 600 mètres avant d’apercevoir un mur de pierres naturelles sur le côté droit  sur une petite hauteur, à l’arrière se trouvent des oliviers. Juste après, la route descend. On peut parquer la voiture au bord, à droite.

 

Plage de Baraci : Peu après, on atteint la D196 et traverse le fleuve Baraci, dont la plage portant le même nom se situe à son embouchure, juste avant Propriano. Il ne se passe quasi rien là-bas même pendant la haute-saison, à l’exception du côté sud, où les hôtes des places de camping de Colomba et Tikiti aiment s’établir. On atteint la plage avec la voiture depuis le giratoire en direction du nord. Il n’y a  malheureusement pas de passage pour les  caravanes. Ces dernières sont retenues par une barrière.

 

OlmetoOn jouit d’une vue magnifique sur Propriano et sur la partie postérieure du golf de Valinco depuis le lieu surélevé d’Olmeto. Olmeto se situe directement au bord de la N196. La ville paraissant rebelle, avec ses maisons en forme de tours non-crépies ne permet pas de route à double tracé de sorte que le trafic est réglé par des feux en sens unique. C’est dommage de ne pas visiter Olmeto. Madame Colomba Bartoli-Carabelli a également passé ses dernières années ici. Sa demeure d’autrefois se trouve juste en face de l’Hôtel de ville. La femme, gravée par la vendetta, est devenue célèbre grâce au roman de Prosper Mérimé (Colomba).

 

Les bains thermaux de Baraci se trouvent environ à 1 kilomètre derrière la plage. Il s’agit d’une source sulfureuse de 52 °C qui semble déjà avoir été connue durant l’Antiquité. L’hôtel thermal est fermé depuis quelques temps déjà et les bains ont en fait de même. C'est-à-dire que des travaux sporadiques sont momentanément en route mais une réouverture semble plutôt improbable. Il est ainsi préférable de renoncer à une visite de ces lieux à l’apparence désolante.

Circuit à travers la vallée du Baraci

Cette excursion conduit à travers une région peu connue par d’étroites rues avec de magnifiques vues sur le Golfe de Valinco.

Corse Baraci Tal Fozzano Burgo MartiniDepuis Propriano, on roule premièrement sur la N196 en direction d’Ajaccio et l’on bifurque peu avant Olmeto sur la D257 en direction de Burgo. (Une petite visite à travers Olmeto vaut la peine !) La route descend dans la vallée du Baraci. Après 6,5 kilomètres, on bifurque à gauche sur la D557 en direction de Burgo. Le panneau indicateur a malheureusement disparu mais un autre sur l’autre côté de la route indique la direction de Burgo. On suit l’étroite D557 et traverse Burgo qui ne se compose que de peu de maisons et d’un hôtel. Les traces de l’énorme incendie qui a ravagé de grandes forêts en été 2009 jusqu’au Monte San Pietru sont déjà visibles. Finalement, on atteint le hameau nommé Martini. Ensuite la route grimpe (la D419 dès lors) rapidement et nous amène en-haut  après plusieurs virages. Environ 3 km après Martini, deux contours à gauche se suivent. Il est possible de parquer la voiture à ces deux endroits, il y a toujours des voitures en période de haute saison ici.

Corse Canyoning BaraciPour ceux qui désirent prendre un bain rafraîchissant à Baraci, il suffit de garer la voiture et de descendre au fleuve. Il y a deux possibilités : soit on descend depuis le contour du haut en direction nord-est (5-10 minutes). Les groupes de canyoning empruntent également ce chemin. On trouve ici de magnifiques endroits et petits bassins. On peut suivre le courant du fleuve à contre-sens. Il ne faut en aucun cas suivre les groupes de canyoning car après avoir loupé la première étape, il est impossible de revenir en arrière et plus tard, ni en avant ! L’autre possibilité conduit  à un grand bassin d’où des sauts de jusqu’à 7 mètres sont possibles. Pour cela, il faut suivre le sentier depuis le premier contour en direction du sud. Après avoir atteint le fleuve, il faut le suivre dans le sens contraire du courant jusqu’au grand bassin. Il faut grimper quelques fois le long de cordes attachées au rocher, cette excursion n’est donc pas pour de petits enfants !

Qui veut, peut s’inscrire à une excursion de canyoning. Le Baraci est idéal pour les débutants et a beaucoup à offrir sur une courte distance. En plus des courtes descentes à la corde, il existe aussi des toboggans, plongeoirs et un petit tunnel. Absolument à faire ! Malheureusement, ces excursions ne sont  offertes qu’en haute-saison. Qui a de l’expérience en canyoning et l’équipement nécessaire trouvera davantage d’informations sur ce fleuve génial dans le guide de canyoning.

Corse Santa Maria-Figaniella romanische KircheLa ruelle étroite mène plus haut encore, traverse le Baraci et s’appelle dorénavant la D19 et atteint finalement le col de Siu (pas de panneau). En-dessus de la vallée du Baraci, on roule en direction du sud et atteint de belles chaînes de montagnes rouges. Il vaut la peine de laisser la voiture au bord (N41° 43.471’E009° 00.790’) et de se promener sur la crête. Ici, la vue est magnifique sur la vallée et sur le golfe de Valinco. Finalement, après quelques contours, ça redescend et on atteint Santa Maria-Figaniella où l’on peut voir une petite église romane datant du milieu du 12ème siècle. A l’entrée de la localité, il y a une bifurcation. On choisit la route de droite et gare la voiture dans le virage.

Corse Fozzano Colomba Bartoli CarabelliUne rangée d’arcades ornées de sculptures décoratives fait tout le tour de l’église. On reconnaît des visages, des serpents et des têtes de béliers. Le clocher n’a été construit qu’au 18ème siècle.

2 kilomètres après Santa Maria, on atteint Fozzano, l’ex-domicile de Colomba Bartoli qui devint célèbre grâce à la Novelle de Prosper Mérimée. Le centre du village consiste en de hautes tours d’habitation non-crépies. Quelques unes d’entre elles possèdent aujourd’hui encore un mâchicoulis. La tombe de Colomba se trouvant dans la partie inférieure du village est une propriété privée et ne peut ainsi pas être visitée. Un petit panneau rend attentif sur sa maison d’habitation qui est aujourd’hui inutilisée.

Corse Fozzano Colomba Bartolil CarabelliOn continue jusqu’à Arbellara. La ville est dominée par une impressionnante tour d’habitation. Ici, on a le choix. Soit l’on suit la D19 par Viggianello jusqu’à Propriano  ou l’on roule en direction de la vallée du Rizzanese sur la D119. La dernière variante vaut la peine, car on peut visiter le pont génois connu qui traverse le fleuve. Peu avant le fleuve, on prend la route en direction de Sartène à l’intersection, traverse le Rizzanese et tourne ensuite à droite sur la D69. Le pont n’est presque plus visible depuis la route car il est de nouveau recouvert d’épais arbres. Il se trouve à environ 3,5 kilomètres après la bifurcation.

Ensuite, on continue sur la même route jusqu’à la N196 et suit celle-ci jusqu’à Propriano.

 

Partie sud du golfe

On ne trouve que peu de plages sur la partie sud du golf de Valinco, mais peut jouir d’une vue impressionnante  depuis la route panoramique.

 

Portigliolo

La plage étendue de l’embouchure du Rizzanese dont l’accès est tout à fait atteignable aussi depuis l’autre côté vers Propriano se trouve au nord de Portigliolo. Entredeux, la plage est abandonnée et solitaire. La localité n’a pas grand-chose à  offrir à part quelques maisons de vacances que l’on peut louer. La route panoramique D121 grimpe à partir de cet endroit dans les hauteurs. La vue sur le golf est fantastique !

 

Belvédère-Campomoro

Corse Belvédère-CampomoroSi le hameau de Belvédère –nomen est omen -reste isolé au-dessus de la mer, on se trouve à Campomoro dans une petite station balnéaire avec beaucoup de charme.

L’activité vive des baigneurs est surveillée depuis une tour génoise qui peut également être visitée. La montée de quatre heures en vaut la peine juste pour la vue magnifique ! La tour génoise est entourée d’un épais mur crénelé. L’entrée coûte 3.50€ mais la tour n’est ouverte qu’en haute saison (mi-mai jusqu’à fin septembre). En dehors de cette période, il est possible de grimper par-dessus le mur en haut de l’entrée officielle pour profiter au moins de la vue. La tour reste fermée. Sous la forteresse se trouve une magnifique péninsule qui a été déclarée réserve naturelle.

Corse Belvédère-Campomoro GenueserturmLa promenade vers le bas de la tour vaut la peine en tous les cas. Il est conseillé, en période de haute-saison, de parquer la voiture sur le parking à l’entrée de la localité et de faire le reste jusqu’à la tour à pieds. L’aller- retour dure une bonne heure.

La plage de sable se situe en amont d’une ferme piscicole flottante.

On trouve deux places de camping à Campomoro, plusieurs hôtels ainsi qu’un club de plongée.

 

 

Corsica Ferries

 

Camping au bord de la mer en Corse

 

Camping U Farniente Bonifacio

 

Camping La Pinède Calvi

 

Camping Les Castors Calvi Corse Toboggan

 

Camping Calvi

 

 

La Corse

 

Reise Know How

 

 

Corsica Ferries