La Corse - un paradis dans la méditerranée Français  

La vallée d'Asco et le Niolo

La vallée d'Asco et le Niolo

Au début de la vallée d'Asco est encore large, elle mène alors à une gorge étroite et monte après cela en permanence, avant de finir dans une vallée profonde de montagne étroite, bordée d´une montagne de plus de 2000 mètres d´altitude. La vallée d'Asco est très appréciée des randonneurs. Des grimpeurs trouvent un joli chemin à grimper, pour des familles il y a un parc d´aventures, une randonnée à recommander dans la vallée de Tassinetta et plusieurs lieux magnifiques de baignade, par exemple au célèbre pont génois d'Asco. Au printemps, en ce moment la fonte des neiges, l´Asco est très appréciés chez les conducteurs de kajak. Même faire du ski était possible dans la vallée d'Asco jusqu´en 1998, avant qu´une chute de pierres ait détruit les remontées mécaniques. Dans les hauteurs, vit encore une population de mouflons. Un petit musée leur est aussi dédié dans la vallée. Plus loin en bas, encore avant la gorge, les tortues terrestres grecques locales sont élevées dans un village de tortues.

 

Le Niolo est une haute vallée large, fermée sur trois côtés, qui s'est écoulé du Golo, la rivière la plus longue de Corse. Evidemment s'élève le Paglia Orba, le Cervin corse, dans le ciel. Encore aujourd´hui, c´est une région de bergers. Chez les randonneurs, le Niolo est très apprécié, car les plus hauts sommets de Corse se trouvent tous près. La spectaculaire Scala de Santa Regina est à l´entrée Est au Niolo. Des rochers de granit rougeâtre montrent ici de jolies érosions. Un sentier de mule multiséculaire dirige le marcheur à travers la gorge. Mais se baigner dans la rivière claire est aussi possible. Sur le Col de Verghio, le col le plus haut de Corse pour les voitures, il y a même une station de ski. Les villageois dans le plateau semblent moins fermés qu'ailleurs en Corse.

 

 


La vallée d'Asco et le Niolo

 

carte de la vallée d'Asco et du Niolo

Carte de la vallée d'Asco et du Niolo

 

Cette carte est une coupure de la carte “world mapping project Corse”. REISE KNOW-HOW, édition Peter Rump GmbH

La vallée d'Asco

Pour arriver à la vallée d'Asco, on va du rond-point à Ponte-Leccia sur la N197 en direction de Calvi et Ile-Rousse. Après plus de 2 km, on part à gauche sur la D47, direction Asco. Dans la partie inférieure, la vallée est encore large et plate. Après 5 km, la D47 part à droite en direction de Moltifao et Castifao.

 

Détour vers Moltifao et Castifao tout comme dans la vallée de Tartagine

MoltifaoJuste après la bifurcation, la route mène sur l´Asco. Sous le pont, se trouve une nette vasque pour se baigner. Après 3 km, on atteint Moltifao. D´ici, on a une jolie vue sur la partie la plus basse de la vallée d'Asco. Si on a traversé le village, on atteint un petit sommet de colline en hauteur, d´où l´on voit les ruines remarquables du monastère de St-Francois di Caccia.

Déjà en 1510, à cet endroit, un ermitage en bois a été construit, que les Génois ont cependant détruit en 1553. En 1569, le monastère a été reconstruit et régulièrement agrandi. Couvent St-François de CacciaEn 1774, le monastère a été pillé. Depuis ce temps-là, c'est abandonné au délabrement définitif. En 1782, une partie du toit de l´église s´est écroulée (le trou est bien à voir aujourd´hui) et a fait plusieurs victimes. En 1824, les communes de Moltifao et de Castifao décidaient de mettre un cimetière autour de la ruine du monastère, qui s´est fort grandi, depuis ce temps-là. Même à l´intérieur de l'église menacée par l'écroulement, il y a de nombreuses tombes. L´entrée de l´église est bloquée avec une clôture en planches. Qui souhaite visiter le bâtiment du monastère, passe devant sur le côté gauche de l´église et ouvre la porte au passage à l´arrière du mur du monastère. Attention danger de chute! Plusieurs pièces et passages peuvent être entrés et explorés. On peut même regarder à l´intérieur par un accès partiellement muré du côté situé en face dans l'espace de l'église.

 

Corse CastifaoSi on part un demi kilomètre vers le sommet du col tout droit, on atteint Castifao, qui se trouve déjà dans la vallée de Tartagine. A gauche au-dessus du village trône la tour de défense anguleuse de Paganosa. La route se termine au village. De l´embranchement mentionné, la D247 mène vers Piana. Après 3 km on atteint un autre branchement. Ici on reste à gauche et va sur la D547 en bas à la rivière de Tartagine. Directement avant le pont, une piste cahoteuse part à gauche sur le pont génois de Piana (panneau “Pont Génois). On apercoit le pont génois après 200m.

 

Pont génois de PianaDerrière le pont se trouve le petit village de Piana (ne pas confondre avec la célèbre Piana au Golfe de Porto!). Ici différentes possibilités se proposent : ou bien on prend le même chemin de nouveau de retour dans la vallée d'Asco et le tour décrit en bas continue ou alors on va du pont à peine seulement 500 m en direction de Castifao et va alors sur la D247 par la partie inférieure de la vallée de Tartagine jusqu'à ce qu´on atteigne la vieille N197 sur laquelle on arrive de nouveau vers Ponte-Leccia.

Très joli est aussi le voyage isolé sur la D547 sur Olmi-Capella et ensuite en haut sur la Bocca di a Battaglia, d'où on a une super vue sur la Balagne orientale (voir là-bas). Sur la carte IGN Ille-Rousse, tout autour d'Olmi-Capella et Mausoléo, cinq sont enregistrés comme ponts génois sélectionnés remarquables, qui sont tous ouverts avec des chemins touristiques. Nous n´avons malheureusement pas encore réussi à visiter ces ponts.

 

De retour à la vallée d'Asco

De l´embranchement vers Moltifao et Castifao la D147 suit maintenant toujours la rivière Asco. Après 600 m on atteint le village des tortues intéressant. Ici au contraire d'A Cupulatta dans lequel une diversité immense de sortes est à voir, on se consacre ici avec beaucoup de coeur presque exclusivement de la tortue terrestre grecque vivant en liberté en Corse (Testudo hermanni hermanni). Le village de tortues est ouvert de juin jusqu´en septembre et accueille les visiteurs en juillet et août de 10 à 17h00, avant et après du lundi au vendredi entre 11 et 15h30. L´entrée s´élève à 5 euro.

 

A plus d´un kilomètre après le village de tortues, on trouve à droite de la route un parking, où il se passe beaucoup de choses en haute saison. Cela pas sans raison, car au-dessous les premiers formidables lieux de bain se trouvent déjà dans l'Asco!

 

baignade dans AscoJuste après, on traverse la rivière d'Asco. La vallée est tout à coup plus étroite et ainsi on arrive dans la gorge d´Asco. Mais avant que la gorge devienne aussi étroite, on arrive devant un beau parc d´aventures et une très belle Via Ferrata recommandé. En dernier mène dans les degrés de difficulté différents à travers de beaux rochers de Tafoni. Alors, l'apogée proprement dit vient à la fin : au lieu de marcher tous les mètres de hauteur gravis de nouveau en bas, se présente la possibilité, sur plusieurs, toujours plus longues futures téléphériques de venir en bas dans la vallée. Une belle aventure!

 

Enfin on traverse sur la route étroite la gorge d´Asco profondément taillée. Pour des camping-cars et chauffeurs d'attelage, la vallée d'Asco n'est plus à recommander dès ici. A plusieurs lieux de la gorge on trouve de beaux lieux de baignade. Si on a traversé la gorge, on apercoit en face le beau village situé en pente.

 

Asco (600 m) est un grand village de montagne pour la situation de la Corse. Tout autour du village, se trouvent des ruches. Le bon miel peut être acheté partout. Ici aussi le tourisme est une source de revenues importante. Posséder des vaches, des moutons et des chèvres a perdu de son importance.

 

Pont génois d'AscoAu-dessous d'Asco, un beau pont génois tend la rivière. Si on a contourné le village d´Asco sur la D147, on part serré à gauche de nouveau en direction d´Asco. Tout de suite après, on tourne serré à droite. La route étroite mène sur deux virages étroits en bas à la rivière et finit soudain sur un parking.

Le pont génois d´Asco fait partie des plus connus de Corse. Le bassin limpide se trouvant en-dessous est un lieu de bain magnifique. Dans la partie arrière, des sauts de 3-4 mètres sont possibles. Si on suit la rivière en bas, on atteint après les premiers virages à droite une grande et très profonde vasque naturelle.

 

Derrière Asco, la vallée monte toujours. On traverse la forêt de sapin fraiche de la commune d´Asco. Après 7 km, on a changé entretemps sur le pont de Roggia le côté de la rivière, se trouve à droite un grand parking. Ici le ruisseau de Tassineta se jette dans le Stranciacone. De ces deux eaux apparaît, enfin, l'Asco. Ici se trouve aussi le petit Musée du Mouflon, (Casa di a Muvra), qui peut être visité gratuitement. C´est ouvert dans la saison les lundi, mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche de 10 à 17h00. Avec le mouflon d´autres animaux venant de la région sont représentés.

La randonnée dans la vallée de Tassinetta peut (encore) être indiquée comme tuyau. On suit le seul chemin en remontant la vallée et arrive ainsi à de petites, mais très belles vasques naturelles. Aller et retour on a besoin de bien 1,5 heure, plus l'arrêt pour la baignade.

 

Téléski hors service à Haute-AscoOn part par la forêt de sapin de Carrozzica. La route mène à plusieurs virages en haut vers Haut-Asco (1422 m), où elle se termine sur un grand et triste parking. Les restes de la station de ski sont encore à voir. Sur la pente sud se trouvent de petites maisons de vacances laides sur des piliers métalliques. Haut Asco est un lieu d´étape du fameux sentier de randonnée GR20, qui traverse la Corse du Nord-ouest (Calenzana) au sud-est (Conca). Dans le gite, les produits alimentaires les plus importants peuvent être achetés. Pourtant pas seulement les randonneurs de GR-20 dorment ici, mais aussi des randonneurs, qui souhaitent juste seulement monter la montagne la plus haute de Corse, le Monte Cinto. A côté, il y a des tas d´autres possibilités de randonnée, par exemple sur la Muvrella ou la Punta Culaghja.

Le Niolo

On atteint un large sommet de la vallée fermée sur trois côtés aussi bien du golfe de Porto que du Col de Verghio ou de l'est par le spectaculaire Scala di Santa Regina. De Corte, on va sur la N193 récemment aménagée en direction de Ponte-Leccia/Bastia jusque vers Francardo et tourne là sur la D84 en direction de Calacuccia/Golfe de Porto. Plus joli cependant cela prend plus de temps, la variante par la D13 est après Castirla. Les deux chemins se rencontrent juste avant le pont sur le Golo, à Ponte Castirla.

 

Corse Scala di Santa ReginaAprès la traversée du pont de Golo, on part sur la D84 environ 5 km vers l´ouest jusqu´à ce qu´on ait atteint la Scala di Santa Regina. Le Golo s´est profondément rongé dans la roche. On apercoit de jolies formations de Tafoni. La route serpente la gorge. Elle est souvent étroite et deux camping-cars ont déjà du mal en se croisant. On doit faire attention sur les rochers en partie surplombés mais aussi aux Corses roulant vite.

Beaucoup prennent plaisir à traverser simplement la gorge. C´est sûrement la raison pour laquelle il n´y a pas beaucoup de possibilités de parking. Mais une halte ou même une randonnée est à recommander, car on doit se concentrer sur la circulation, on peut à peine percevoir la beauté de la gorge.

 

Corse Ponte SottanoOn trouve un arrêt avantageux près du ruisseau de Ruda, 7.5 km après Ponte-Castirla. Malheureusement, seulement deux jusqu´à quatre voitures peuvent se garer là-bas. On monte la pente à droite et atteint tout de suite un très beau chemin construit. Avant la construction de la D84, ce sentier de mulet était la seule possibilité de liaison. On suit le chemin vers la gauche et atteint après 250 m un beau pont sur la Ruda. Là derrière, le chemin conduit sur plusieurs virages raides. Il mène jusque vers Corscia. Au pont, on peut descendre au ruisseau. Seulement un peu au-dessus, on trouve une belle petite vasque de baignade. Il y a plus d´infos ici.

Qui veut plus, peut entreprendre la randonnée suivante : on monte le virage et suit le chemin haut au-dessus de la route avec belle vue dans la gorge. Juste avant Corscia, on atteint le virage pointu d'une piste. Mais on ne suit pas celui-ci, mais plutôt tourne à droite sur le chemin. Celui-ci mène bien balisé au pont génois de Sottano, qui tend dans un bosquet couché la Ruda. Il y a plus d´infos ici. Le chemin mène au-dessus de la Ruda vers l´Est. Bientôt on quitte de nouveau le bosquet. Le chemin va encore un bon kilomètre plus loin sur la même hauteur. Après le chemin descend au sentier de mulet, que l´on atteint juste avant le lieu de bain mentionné en haut. Pour toute la randonnée, on doit compter entre deux et trois heures.

 

Corse Lac de CalacucciaOn continue sur la D84 par la Scala di Santa Regina, mais que l´on quitte bientôt. À gauche, au-dessous de la route se trouve le petit lac artificiel de Corscia. A la possibilité de parking, une enseigne attire l'attention sur les rochers à grimper se trouvant au-dessus de la route de Cuccia. On trouve plus d´infos là-dessus dans la partie Escalade.

Si on tourne juste avant Calacuccia à droite sur la D218b, on traverse la digue du lac de Calacuccia. Celle-ci a été bâtie entre 1965 et 1968. Elle est haut de 74 m et large de 265 m. La route mène le long du lac artificiel jusque Casamaccioli. Ici la fête Santa di Niolo a lieu tous les ans du 8 au 11 septembre. Avec la procession du 8 septembre les concours de chant et les nombreux stands de spécialité sont à recommander.

 

Sur la D218 on atteint Calacuccia, le village principal de Niolo. Ici on trouve plusieurs petits hotels, des gites et des restaurants. Cela parce que le sentier de grande randonnée Mare a Mare Nord transite ici. Un petit bureau de tourisme ne manque pas non plus. Au hameau Sidossi sur la D218 vers Casamaccioli, des canoes peuvent être loués dans la saison.

 

Si on continue sur la D84 vers l´ouest, on arrive à l´embranchement vers Lozzi. Dans un village situé en hauteur, il y a tout de suite deux terrains de camping (L´Arimone et Monte Cinto), qui se trouvent très près l´un de l´autre. Ils sont un point de départ aimé pour la montée de Monte Cinto ou pour d´autres randonnées dans les environs. Parce que les campings se trouvent à plus de 1000 m d´altitude, c´est aussi en plein été plus frais le soir et la nuit!

 

A peine 100 m après l´embranchement vers Lozzi, une piste mène à gauche sur le dolmen de Calacuccia, qui se tient bien en vue sur le pré (terrain privé).

 

Pont génois d'Albertacce sur le GoloAu Monastère Saint-Francois on peut apparemment passer la nuit à bon marché. Enfin, on atteint Albertacce. Ici monte une route étroite au village de montagne Calasima. Un bon kilomètre après Albertacce la D84 traverse le Golo. Ici on trouve de belles possibilités de baignade. Au-dessous du pont routier d'aujourd'hui se trouve le beau pont génois Ponte Altu. Il y a plus d´infos ici sur ce lieu de baignade.

 

Sur les prochains kilomètres, des cochons se grouillent presque toujours sur la route, alors attention! Bientôt on atteint le Valdu Niellu, la Forêt Noire corse, l´une des forêts les plus étendues de l´Île. On passe aussi devant un parcour d'aventure.

 

La maison forestière de Poppaghja est le point de départ pour la randonnée au lac de Nino. Le chemin est souvent balisé et c´est pourquoi bien marqué. Aller et retour on a besoin d´environ 4,5 heures. Le lac de Nino se trouve au milieu d´un vert profond, des pâturages juteux dans une vallée douce et large. D´ici la montée de Punta Artica est aussi possible. Le lac de Nino est la source de Tavignano, la deuxième rivière la plus longue de Corse. Autour du lac on trouve de petits ruisselets traversés par des prés, ce que l´on appelle Pozzi.

Lac de NinoUne légende corse raconte que le diable voulait labourer avant la prairie avec deux boeufs. Le saint Martin se moquait de lui, car le diable n´a pas réussi de sillon droit. Après cela il s´est mis tellement en colère qu'il a lancé la charrue avec une forte violence vers le nord et rencontrait là le Capu Tafunatu. Le trou dans la montagne à l´ouest de Paglia Orba est aujourd´hui encore à voir. Il a transfomé les deux boeufs en bloc de rocher, qu´on voit de même aujourd´hui encore au-dessus du lac de Nino.

 

La route riche en virage monte constamment. De temps en temps, on a de beaux apercus de la vallée large de Niolo tout comme des montagnes Paglia Orba et Monte Cinto.

 

Corse Bergerie de Radule4 km avant la hauteur du col, beaucoup de voitures se garent souvent au virage en épingle à cheveux. Ici se trouve le point de départ de la randonnée à la chute d´eau de Radule et la Bergerie du même nom. Le chemin est bien indiqué et suit un long moment le célèbre sentier de randonnée GR20. Au-dessus et au-dessous de la cascade, on peut prendre un bain rafraîchissant à Golo. On trouve ici une description du lieu de baignade.

 

On continue en direction de la hauteur du col sur la station de ski Castello di Verghio avec son téléski et l´hotel, qui sert aussi comme station d´étape pour les randonneurs du GR20. Mais aussi les marcheurs de Mara a Mare Nord passent ici, car les deux chemins se croisent à proximité de la hauteur du col.

Station de ski sur le Col de VerghioJuste après on atteint le Col de Verghio (1478 m) où se tient une grande statue du Christ en granite.

 

Derrière le Col de Verghio la D84 descend sur Evisa jusque vers Porto.

 

Corsica Ferries

 

Camping au bord de la mer en Corse

 

Camping U Farniente Bonifacio

 

Camping La Pinède Calvi

 

Camping Les Castors Calvi Corse Toboggan

 

Camping Calvi

 

 

La Corse

 

Reise Know How

 

 

Corsica Ferries